Tout est fini, et tout commence

Bien.

L’année est terminée maintenant.

Le corps met du temps à s’en rendre compte. Les cours sont encore là un petit peu partout. Ne mangez surtout pas les amis, car la physio digestive n’est pas loin. Ne voyez pas d’enfant, ou votre cerveau vous criera son amour de la phase anale. Ne bougez pas sans énumérer les protéines du sarcomère musculaires. Ne respirez pas, ne buvez pas, ne réfléchissez pas, ne vivez pas.

Ne vivez pas ?

Au contraire. Maintenant je vis. Au diable les cours non sus, au diable la réforme, au diable le par cœur et au diable l’inquiétude, aujourd’hui je me couche tard, je me lève tard, je mange quand je veux et avec qui je veux, et tant pis si le repas dure une, deux, trois, six heures car je m’en fous. Le temps ne compte plus, ce temps que j’ai à revendre. Prenez donc un peu de mon temps, je rêve de vous l’offrir. Ne vous excusez pas de me le faire perdre, j’adore le dilapider. Aujourd’hui, j’ai enfin droit de l’oublier un peu, ce temps.

Je dors dans le jardin, et je ris avec mes amis. Je vois Thomas, et je joue de la guitare. Je pars en montagne quelques jours. Je lis, oh, oui, je lis. J’écris, aussi, aujourd’hui. Je cours. Bientôt, j’irai au théâtre. Je m’endors dans l’après-midi. Je croque le temps perdu, miette par miette au début, à pleines dents désormais.

Il y a peu, nous avons reçu nos résultats. Thomas se situe peu après les 127 premiers pris. J’ai bon espoir que les oraux lui permettent d’accéder à médecine. Il va mieux, c’est tellement bon de le voir sourire, maintenant.

Moi ? Oh, moi je n’y croyais pas, pas vraiment, mais le chiffre est là, devant mes yeux. Je suis admis en deuxième année. Ce qui signifie que, pour moi, l’aventure commence, dès maintenant. Cela signifie que bientôt et si le destin le veut, je serai médecin.

Cette année, cette année a été pour tout le monde, pour tous ceux qui l’ont vécue en première année d’études de santé, extrêmement éprouvante. Il y a eu ce blog, de temps en temps, ces commentaires qui m’ont fait penser à d’autres choses, l’enthousiasme des quelques personnes qui ont accepté de perdre leur temps à me lire.

Et maintenant ? Maintenant, puisque j’ai cette chance, je vais passer un petit peu de temps à me reposer. Parce que je sais que l’aventure commence, que quand elle sera là, je devrai être prêt. Alors il ne me reste plus qu’à être patient, encore et encore. Parce qu’il grandit chaque jour, le désir d’être un patient psychiatre.

Publicités

9 commentaires sur “Tout est fini, et tout commence

  1. Passe de bonnes vacances ! Pour moi hélas je ne déposerai les armes que début juillet. A bientôt et merci pour ton blog dans lequel on se promène agréablement.
    Et bravo pour ton passage en P2 du 1er 1er coup j’ai envie de dire !!! En effet c’est ben la fin de la P1 mais le début d’une grande aventure 😉

    J'aime

  2. Félicitations PatientPsychiatre ! C’est un heureux dénouement pour la fin de l’année. J’espère que ton stage te plaira, et hâte de lire la suite de tes aventures ! Qu’en est-il pour « Thomas », finalement ?

    J'aime

      • C’est vraiment dommage pour elle, mais elle a toutes ses chances pour le S3 (surtout avec le NC augmenté) ! Je croise aussi les doigts ! De mon côté, j’ai lâché un peu trop tôt au second semestre, donc l’aventure s’arrête ici. J’ai passé les oraux, ai eu une place en sage-femme, mais je préfère partir en psychologie, et je n’ai pas la force ni la motivation pour le troisième semestre. J’ai écrit un billet qui devrait être publié sur le blog de DocJunior d’ici quelque temps.

        J'aime

  3. Joli ! Bravo pour ton passage en P2, félicitations, j’espère que tu t’épanouiras en deuxième année et que Thomas va bien 🙂 Aura-t-on la chance de lire d’autre écrits de ta part sur la suite de ton parcours ?
    Bonne continuation !

    J'aime

    • Merci ! Il devrait y en avoir d’autres, aussi vite que j’aurai quelque chose qui vaille la peine à raconter. Je ne compte pas trop faire de ce blog un journal de bord, mais plutôt un endroit où je peux déposer ce qui me passe par la tête, donc pour cela, il faut qu’il m’arrive quelque chose (et les vacances risquent de ne pas trop apporter ça). Mais le stage infirmier arrivant bientôt, il est probable que les billets suivent !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s